Engagement n°4 : Faible empreinte écologique

Faible empreinte écologique

Nous nous engageons pour réduire l’empreinte écologique de nos activités et produits.

Si notre priorité est la préservation des ressources et des écosystèmes, les émissions de gaz à effet de serre et les déchets font partie de nos préoccupations fortes.

 

Gaz a effet de serre : transport longue-distance par bateau

Pour limiter les émissions, nos produits ne prennent jamais l’avion.

Pour les longues distances, nous utilisons exclusivement les bateaux porte-containers, dont les émissions de gaz à effet de serre sont environ 100 fois plus faibles que l’avion. C’est l’avantage des produits surgelés !

Sur courte distance, match nul entre le surgelé et le frais : les camions transportent en effet plus de cartons de produits surgelés que de produits frais en caisses polystyrène, mais consomment plus d’énergie pour le froid ; les émissions de gaz à effet de serre par kilo transporté sont ainsi identiques.

En fait, les émissions pour transporter le saumon sauvage d’Alaska en France sont équivalentes à celles pour un saumon frais venant de Norvège !

 

Eco-emballages et déchets

label-IMPRIMVERTlabel-FSC

Nos emballages sont en carton éco-certifié FSC (forêts gérées durablement, voir le site), et imprimés à base d’encres végétales par un imprimeur certifié ‘Imprim’Vert’ (site Imprim’Vert).

label-RECYCLABLElabel-tri

Les produits étant protégés par le sachet sous-vide, qui vous garantit une conservation pendant 24 mois dans les meilleures conditions, nous avons pu éviter le traditionnel plastique à l’emplacement de la fenêtre. Notre emballage est donc facilement recyclable et limite les déchets. Et bien sûr, sans bisphénol A ni phtalates! Pensez à le mettre dans la poubelle jaune !

 

Pas de gaspillage : merci le surgelé

Des études ont montré qu’environ 30% des produits frais sont gaspillés : invendus, produits périmés qu’on oublie dans le frigo, etc… Avec le surgelé, vous pouvez conserver les aliments jusqu’à 24 mois.

Il s’agit par ailleurs d’une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) et non d’une DLC (Date Limite de Consommation). Voir l’article de Wikipedia :

« La date limite d’utilisation optimale ou DLUO est une date indicative [...]. Passée cette date, les produits peuvent encore être commercialisés et consommés, mais leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles ne sont plus garanties. Ils risquent d’avoir moins de goût, moins de vitamines, d’être plus secs, plus mous…, sans pour autant constituer un danger pour celui qui les absorberait.«